ASRC

Edward Levert, 1927-2009

Président de la section SA-1 de l’Organisation des retraités des Métallos (ORME), Bathurst, NB.

Le confrère Levert est né le 7 août 1927 à Sudbury, ON. Il a commencé à travailler à l’âge de 15 ans pour INCO (aujourd’hui Vale Inco) en pleine Deuxième Guerre mondiale. En 1945, il a quitté INCO pour monter à bord d’un train de marchandises vers l’Ouest et se trouver un emploi de camionneur à Saskatoon. En 1946, année où Tommy Douglas a introduit le régime public d’assurance automobile, il est devenu membre de la CCF. À son retour à Sudbury, Ed est devenu très actif au sein de la CCF dans la circonscription de Nickel Belt. Il a été élu président de l’association de circonscription, poste qu’il a occupé de 1954 à l963. Ed a été candidat pour la CCF à l’élection partielle de 1956; à l’élection provinciale de 1957 et à l’élection fédérale de 1958. En 1961, il s’est porté candidat à l’élection provinciale sous la bannière du NPD.

En 1963, il a été nommé recruteur permanent par l’Union internationale des travailleurs de mines, bocards et fonderies. En janvier 1966, Ed a été muté au Nouveau-Brunswick, où il a travaillé comme représentant et recruteur. À la suite de la fusion de l’Union internationale des travailleurs de mines, bocards et fonderies et des Métallurgistes unis, Ed a été nommé représentant permanent de l’USW et recruteur pour le Nouveau-Brunswick par le directeur national, Bill Mahoney. Il a été contraint à prendre sa retraite en 1986 après avoir perdu la vision.

Vu la montée en flèche des coûts des médicaments d’ordonnance et de l’assurance automobile au Nouveau-Brunswick, Ed a été élu à l’ORME pour diriger un comité ayant pour mandat de confronter le gouvernement provincial. Il est vite devenu évident que le comité de l’ORME ne pourrait pas accomplir beaucoup en agissant seul. C’est pour cette raison qu’Ed a convoqué une assemblée publique et invité des aînés de tous les milieux et représentant tous les organismes de services de la province. La réponse a été formidable et une page d’histoire a été écrite. Le conseil dirigé par Ed est devenu une force redoutable, en quelque sorte l’opposition non élue dans tous les dossiers touchant les aînés, comme les médicaments d’ordonnance, l’assurance automobile, les services de soins infirmiers, les résidences pour aînés, etc. Ed et son comité ont aussi contraint le gouvernement à mettre sur pied un conseil des aînés indépendant du gouvernement et administré par des aînés.

Au cours des dernières années, Ed a été le porte-parole dans tous les dossiers provinciaux touchant les aînés et il a continué à représenter très activement des travailleurs en matière d’arbitrage, de droits de la personne et d’autres griefs concernant notamment l’aide sociale et la fiscalité injuste à l’endroit des aînés.

Ed est décédé au début de décembre 2009.

© 2013 l’Association des syndicalistes à la retraite du Canada A Unionweb site - based on WordPress - Admin