ASRC

Le conseil de l’ASRC de la région d’Hamilton pave la voie pour l’action politique des retraités

Les membres de l’ASRC appuient fermement les membres de la section locale 1005 des Métallurgistes unis sur la ligne de piquetage érigée devant les installations de US Steel à Hamilton. De gauche à droite : Malcolm Buchanan, président du conseil de l’ASRC regroupant les régions d’Hamilton, de Burlington et d’Oakville; Joe Ortalizio, membre à titre individuel de l’exécutif; Bill Thompson et Royce Arnold, membres de l’ASRC; Lena Sutton, présidente de la section 10 de la Steelworkers Organization of Active Retirees (SOAR), Bill Scandlan, de la SOAR, ancien permanent des MUA et directeur du divertissement durant la grève contre Stelco en 1946; Ray Silenzie, membre de la SOAR, ancien permanent des MUA, ancien président de la section locale 1005 et ancien président de la section 10 de la SOAR.

Les membres de l’ASRC appuient fermement les membres de la section locale 1005 des Métallurgistes unis sur la ligne de piquetage érigée devant les installations de US Steel à Hamilton. De gauche à droite : Malcolm Buchanan, président du conseil de l’ASRC regroupant les régions d’Hamilton, de Burlington et d’Oakville; Joe Ortalizio, membre à titre individuel de l’exécutif; Bill Thompson et Royce Arnold, membres de l’ASRC; Lena Sutton, présidente de la section 10 de la Steelworkers Organization of Active Retirees (SOAR), Bill Scandlan, de la SOAR, ancien permanent des MUA et directeur du divertissement durant la grève contre Stelco en 1946; Ray Silenzie, membre de la SOAR, ancien permanent des MUA, ancien président de la section locale 1005 et ancien président de la section 10 de la SOAR.

Le conseil de l’ASRC dans la région regroupant Hamilton, Burlington et Oakville se réunit tous les deux mois. Depuis décembre 2010, le principal sujet de discussion et d’action est la campagne que mènent conjointement le CTC et l’ASRC pour obtenir la sécurité de la retraite et une réforme des régimes de pension. Les représentants qui assistent aux réunions du conseil reçoivent les plus récentes informations provenant du CTC et du Conseil du travail de la région d’Hamilton. Un représentant du CTC est présent aux réunions du conseil de l’ASRC, et tous les représentants présents sont priés de partager les informations qu’ils reçoivent avec les membres de leur association locale de retraités et de mettre en œuvre les mesures convenues par le conseil de l’ASRC. Ces mesures peuvent inclure du lobbying directement auprès des députés, l’envoi de lettres et de courriels aux députés fédéraux et provinciaux, l’envoi de lettres aux journaux locaux, etc. Des modèles de documents et de notes d’allocution sont fournis pour aider les représentants à mener les activités de lobbying convenues.

Au cours des derniers mois, le conseil régional d’Hamilton, Burlington et Oakville a fait pression directement auprès de tous les députés provinciaux de la région d’Hamilton pour qu’ils appuient la proposition de bonification des prestations du RPC.

Depuis janvier 2011, le conseil axe ses activités de lobbying pour obtenir des appuis au projet de loi d’initiative parlementaire de John Rafferty, le projet de loi C-501 : Loi modifiant la Loi sur la faillite et l’insolvabilité et d’autres lois (protection des prestations). Des documents de lobbying ont été distribués entre le Conseil du travail de la région d’Hamilton, le Conseil du travail de la région d’Oakville et les associations de circonscription néo-démocrates dans la région. À Hamilton, l’exécutif de l’ASRC a rédigé un mémoire, qu’il a déposé en personne à David Sweet et Mike Wallace, députés conservateurs siégeant au Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie – qui examine actuellement le projet de loi C-501. Tous les députés néo-démocrates de la région d’Hamilton ont également reçu le document de l’ASRC.

Depuis décembre, le conseil régional apporte son soutien aux travailleurs lockoutés de US Steel, à Hamilton, membres de la section locale 1005 des Métallurgistes unis d’Amérique. Des représentants de la section locale 1005 sont invités à assister aux assemblées du conseil régional de l’ASRC pour y présenter leurs comptes rendus et demandes d’aide. Le 29 janvier dernier, des membres de l’ASRC et des syndicalistes retraités ont assisté à un grand rassemblement en appui aux travailleurs lockoutés membres des MUA. Les membres de l’ASRC ont reçu des placards et des affiches pour témoigner leur appui aux travailleurs lockoutés, et ils se rendent sur la ligne de piquetage des Métallurgistes à intervalles réguliers. Enfin, le conseil a adopté le slogan suivant : « Their struggle is our struggle –Protect pensions for pensioners » (Leur lutte est la nôtre – Protégeons les pensions des pensionnés).

Plus récemment, le conseil a aidé à faire circuler une pétition pour appuyer le projet de loi 45, une proposition législative anti-briseurs de grève en Ontario.

En plus des initiatives lancées par le CTC et la FTO, le conseil organise des séminaires et des présentations. À son assemblée de janvier, le conseil a discuté de la pauvreté qui sévit à Hamilton. Un militant communautaire, actif dans la lutte contre la pauvreté, a livré la présentation au nom du Hamilton Social Planning and Research Council.

La section de la région d’Hamilton se considère non pas comme un groupe social, mais plutôt comme le bras politique des syndicalistes à la retraite.

© 2013 l’Association des syndicalistes à la retraite du Canada A Unionweb site - based on WordPress - Admin