Déclaration de solidarité des syndicats canadiens et québécois avec la famille et les collègues de Shahidul Islam

4 juillet 2023

Le mouvement syndical canadien et québécois se joint à la population ouvrière du monde entier pour condamner le meurtre violent de Shahidul Islam, âgé de 45 ans, père de deux enfants et président de l’unité de Gazipur de la fédération des travailleurs industriels et du vêtement du Bangladesh (Bangladesh Garments and Industrial Workers Federation [BGIWF]).

L’attaque a eu lieu le 25 juin 2023, dans le cadre de ses fonctions de dirigeant syndical cherchant à résoudre un conflit salarial à la demande des travailleurs. Shahidul Islam était en compagnie de trois autres collègues de la fédération à la manufacture Prince Jacquard Sweaters de Gazipur, où les employés attendent d’être payés d’un arriéré de salaire de plus de deux mois, lorsqu’ils ont été attaqués violemment par un groupe d’hommes. Shahidul a été mortellement blessé, tandis que les trois autres dirigeants syndicaux, Mustafa Kamal, Ahmed Sharif et Akkas Ali, ont été grièvement blessés.

Shahidul laisse derrière lui une épouse et deux enfants. Nous exprimons nos condoléances les plus sincères à la famille de Shahidul, ainsi qu’à tous les membres et collègues de la fédération. Les organisations syndicales et ouvrières canadiennes qui signent la présente déclaration entretiennent des relations de longue date avec le mouvement ouvrier au Bangladesh. Nous condamnons vigoureusement cette attaque contre la liberté d’association et le droit à la vie, qui montre une fois de plus à quel point la main-d’œuvre du textile n’est pas traitée avec dignité au Bangladesh. C’est un message clair de peur et d’intimidation envoyé aux travailleuses et travailleurs qui désirent exercer leurs droits dans un contexte déjà extrêmement difficile pour les militantes et militants syndicaux.

Il ne s’agit pas du premier meurtre d’un recruteur syndical au Bangladesh. Le gouvernement de ce pays doit s’acquitter de ses obligations de protéger le droit d’association, comme l’exige le droit international.

Tout comme nos camarades de la BGIWF, nous voulons que justice soit faite pour le meurtre violent de Shahidul Islam et nous demandons au gouvernement bangladais de :

  • Mener immédiatement une enquête approfondie sur le crime, et d’arrêter et de poursuivre les auteurs.
  • Voir à ce que les représentants du secteur cessent de favoriser les syndicats d’entreprise corrompus. Les travailleuses et travailleurs bangladais doivent être libres de se joindre à un syndicat et de négocier leurs droits.
  • Veiller à la sécurité et aux droits de l’équipe de la fédération et des défenseurs des droits dans le domaine du travail au Bangladesh.
  • Compenser financièrement la famille de Shahidul Islam dont il était le seul soutien.

Nous demandons également au gouvernement canadien de faire pression sur les autorités du Bangladesh afin qu’elles veillent à la sécurité des autres militantes et militants de la BGIWF dans ce contexte extrêmement difficile.

Enfin, nous demandons aux marques canadiennes et mondiales qui s’approvisionnent au Bangladesh d’exercer une diligence raisonnable dans leurs chaînes d’approvisionnement et d’user de leur influence pour que soient respectés les droits des travailleuses et travailleurs dans la loi et la pratique. Le gouvernement canadien doit mettre en vigueur une législation de diligence obligatoire en matière de droits humains au Canada et exiger que les compagnies mondiales veillent au respect de ces droits dans leurs chaînes d’approvisionnement à l’échelle mondiale.

Endossé par :

Logos for: Canadian Labour Congress / Congrès du travail du Canada, Canadian Union of Public Employees / Syndicat canadien de la fonction publique, Centre international de solidarité ouvrière, Public Service Alliance of Canada / Alliance de la fonction publique du Canada, United Steelworkers / Syndicat des Métallos, Unifor the Union / Unifor le syndicat

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link