Déclaration de Bea Bruske sur la grève au port de Vancouver

6 juillet 2023

OTTAWA – Les syndicats du Canada sont solidaires du Syndicat international du débardage et des entrepôts Canada (SIDE) et exhortent la BC Maritime Employers Association (BCME) à revenir à la table et à négocier de bonne foi les questions en suspens.

De fait, les meilleures conventions collectives sont toujours celles négociées de bonne foi à la table de négociation. 

Comme les pourparlers entre les parties avançaient bien avant qu’elles soient rompues, il semble que la meilleure façon d’avancer soit que le syndicat et les employeurs reprennent les discussions et concluent cette entente. Le point d’achoppement demeure la question de la sous-traitance des travaux d’entretien. Mais le fait demeure que ce syndicat, le SIDE, représente les employés des métiers spécialisés qui peuvent fournir ces travaux d’entretien de façon rentable. 

Personne, y compris les employeurs, la BCME, ne tient à assister à l’érosion des salaires équitables et des conditions de travail sûres pour ces travailleurs. Nous devrions tous défendre les bons emplois, dotés de salaires justes et d’avantages sociaux. De bons emplois syndiqués ont permis à des millions de travailleurs et travailleuses d’atteindre la classe moyenne, et c’est ainsi que nous élevons tout le monde et bâtissons des communautés prospères. 

Les syndicats du Canada se sont engagés à travailler en partenariat avec l’industrie et les gouvernements pour aider le pays à bâtir une solide main-d’œuvre qualifiée qui sera le moteur de l’économie canadienne.

Le syndicat est toujours à la table et demeure engagé dans le processus fédéral de médiation, prêt à conclure une entente. Il est maintenant essentiel que la BCME se joigne à eux et conclut de bonne foi la négociation des questions en suspens. 

Une loi de retour au travail va à l’encontre du droit à la négociation collective et nuit à la paix et à la stabilité à long terme d’une industrie. Nous exhortons le gouvernement à écarter les personnes qui, dans les entreprises canadiennes, préconisent l’érosion des droits des travailleuses et travailleurs. Les syndicats du Canada se joignent au ministre du Travail, Seamus O’Regan, pour appeler les parties à conclure une entente à la table de négociation. 

-30-

Veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias, CTC
media@clcctc.ca
613-355-1962

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link