Les premiers ministres s’engagent à assurer un suivi sur la crise des soins de santé mais le besoin pressant d’action demeure

12 juillet 2023

WINNIPEG–Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, s’est dite déçue que les premiers ministres des provinces et territoires du Canada n’aient pas progressé davantage, pendant leur réunion annuelle, dans une action concertée pour régler la crise des soins de santé.

« Les gens doivent encore attendre longtemps pour obtenir des soins de santé et des salles d’urgence ferment encore pendant que le personnel de la santé a encore des conditions de travail difficiles et des heures insoutenables. Cinq mois après la conclusion d’un nouvel accord de financement en matière de santé entre les gouvernements fédéral et provinciaux, trop peu de progrès ont été réalisés », déclare madame Bruske. « Nous sommes confrontés à une crise pancanadienne des soins de santé. Il est décevant que les premiers ministres n’aient pas réussi à progresser davantage dans une action concertée pour mieux recruter et maintenir des membres du personnel de la santé et renforcer notre système de santé public. »

Madame Bruske ajoute que les travailleurs et travailleuses espéraient que les premiers ministres provinciaux et territoriaux s’unissent, indépendamment des idéologies, pour s’engager à collaborer tant avec le mouvement syndical qu’avec le milieu des affaires et le gouvernement fédéral à l’établissement d’une stratégie industrielle permettant à l’économie canadienne de suivre le pas à mesure que progresse la transition mondiale en matière d’énergie et d’emploi.

« Bien que nous soyons heureux de voir les premiers ministres s’engager à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à répondre au besoin de nouveaux soutiens à la formation, nous nous inquiétons du fait que certaines provinces s’opposent à la Loi canadienne sur les emplois durables adoptée par le gouvernement fédéral », met en garde madame Bruske. « Nous incitons tous les premiers ministres à collaborer avec nous, le gouvernement fédéral et le monde des affaires pour voir à ce que les bons emplois syndiqués durables soient au cœur de la stratégie industrielle du Canada. Ce n’est qu’à cette condition que nous bâtirons des communautés vibrantes et prospères dans toutes les provinces et les régions pour les générations futures. »

Les travailleurs et travailleuses et les familles s’attendent en outre à ce que les premiers ministres des provinces et territoires se mettent au travail avec les gouvernements des autres ordres pour aider à réduire le coût de la vie.

« Les budgets familiaux sont sous contrainte excessive puisque les gens ont du mal à payer les produits indispensables à la famille tels que la nourriture et les médicaments tandis que les taux d’intérêt font augmenter les frais de logement. Mais les gouvernements peuvent aider à améliorer la situation », précise madame Bruske. « Ils peuvent s’unir pour assurer plus de logements abordables, mettre en œuvre une assurance-médicaments à financement et à administration publics et apporter un soutien ciblé aux familles à faible revenu. Cela pourrait aider les familles à joindre les deux bouts. »

Madame Bruske ajoute que les syndicats du Canada sont heureux que les premiers ministres s’engagent à travailler avec le gouvernement fédéral à la réforme de l’assurance-emploi (AE), qui pourrait assurer un soutien critique dont de nombreux travailleurs et travailleuses ne peuvent pas bénéficier actuellement quand ils en ont le plus besoin.

« Même après avoir cotisé à l’AE pendant des années, seules 2 personnes en chômage sur 5 ont droit actuellement à des prestations. Il est clair que l’AE ne fait tout simplement pas l’affaire pour ce qui est d’aider les travailleurs et travailleuses en temps de crise », dit madame Bruske. « Vu les signes annonçant un ralentissement économique et une augmentation des pertes d’emploi, la mise en œuvre de mesures trop longtemps attendues de réforme de notre Régime d’assurance-emploi doit être une des principales priorités. »

-30-

Veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-355-1962

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link