La haine et l’intolérance ne sont pas des propositions gagnantes

4 octobre 2023

Par Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, publié dans le Hill Times*

La remarquable victoire remportée par Wab Kinew et le NPD hier soir est un signe bienvenu que, malgré la colère et la frustration, la population du Manitoba a voté en faveur de quelque chose de positif. L’électorat a rejeté les messages d’intolérance transmis par Heather Stefanson pendant sa campagne et boudé l’appel lancé par le PC à l’expression du pire de la nature humaine.   

Le PC du Manitoba a prouvé que le recours à la haine et à la division comme moteur de campagne électorale est une proposition perdante. L’incitation à « tenir ferme » contre les appels aux fouilles de la décharge du chemin Brady pour chercher les dépouilles de Morgan Harris et de Marcedes Myran, et la promesse de priver les jeunes 2SLGBTQI+ de leurs droits ont constitué une conclusion désastreuse à une campagne qui était déjà épouvantable. Comment peut-on prétendre que l’on prend le crime et la sécurité publique au sérieux quand le dernier message de campagne qu’on transmet est qu’on veut négliger les victimes d’un tueur en série? Ou, ce qui est encore pire, qu’on tente d’exploiter le racisme anti-Autochtones à des fins électorales? C’est répréhensible. 

Le PC a même fait une ultime tentative pendant les derniers jours de la campagne en publiant une annonce indiquant que les électrices et électeurs devaient se sentir libres d’exprimer le pire de leur nature dans l’intimité de l’isoloir. Bien que cette annonce ait été fortement critiquée et rapidement retirée, elle révélait la stratégie aberrante du PC.  

Il a été encourageant de constater que l’électorat du Manitoba a vu clair dans les tactiques du PC et s’est concentré sur le véritable enjeu de la campagne : à qui peut-on faire confiance pour réparer les soins de santé et aider les familles à faire face au coût élevé de la vie?  

Pendant toute la campagne, M. Kinew a répété que le NPD s’emploierait à améliorer les soins de santé, à réduire les coûts et à assurer de bons emplois aux travailleurs et travailleuses et aux familles. Wab a eu la force de caractère nécessaire pour demeurer concentré sur la vision positive qu’il offrait—et qui comprenait d’abord et avant tout un plan de réparation des soins de santé après des années de coupes pratiquées par les conservateurs qui ont allongé sans cesse les temps d’attente et causé la fermeture de salles d’urgence. L’approche de M. Kinew a su rassembler les gens de différentes allégeances politiques et de différents horizons. C’est pourquoi il est ce matin premier ministre dirigeant un gouvernement néo-démocrate.  

Les travailleurs et travailleuses de la province ne se sont pas laissés berner par les sinistres tactiques et la stratégie de campagne haineuse du PC. Le syndicat du personnel de la décharge a déclaré qu’il serait fier de faire sa part pour que la décharge soit fouillée et ce, de la façon la plus sécuritaire possible. Cela allait directement à l’encontre du message trompeur du PC selon lequel ce serait trop dangereux. Le personnel enseignant a participé, aux côtés de ses élèves, d’activistes et d’alliés, à une énorme manifestation de solidarité à l’égard des personnes transgenres et 2SLGBTQI+. Ensemble, les membres de la population de Winnipeg ont lutté contre les attaques anti2SLGBTQI+.  

N’ayant pas cessé d’adopter des lois extrêmes restreignant les salaires du personnel de la santé et de porter atteinte aux droits des travailleurs et travailleuses, le PC a incité le personnel de la santé et d’innombrables autres membres du mouvement syndical à militer plus que jamais contre lui au cours de la campagne. Le personnel de la santé et les fonctionnaires provinciaux et municipaux se sont mobilisés en grand nombre pour faire du porte à porte et parler à leurs voisins des enjeux de l’élection.  

Pourquoi? Parce que les travailleurs et travailleuses savent que les conservateurs de Stefanson ne pouvaient pas prétendre se soucier du coût très élevé de la vie après avoir refusé de verser un salaire équitable aux travailleurs et travailleuses et même s’en être pris aux syndicats les représentant. Les progressistes-conservateurs ont pu croire que leur discours antisyndical serait un argument gagnant parce que la campagne avait commencé sur fond de grèves à la Société manitobaine des alcools et des loteries et à la Société d’assurance publique du Manitoba. Mais en fin de compte, les conservateurs n’ont fait qu’attirer plus d’attention sur leur incompétence insensible. 

La défaite de Stefanson et des conservateurs est un clair avertissement pour les hommes et femmes politiques de tout le pays qui songent à se faire élire par des attaques négatives et des messages d’intolérance. En lançant un appel à la partie la plus extrême et la moins tolérante de l’électorat, on peut inciter les membres de la base du parti à se porter volontaires et à verser des dons, mais l’électorat du Manitoba a montré hier au pays entier que c’est une stratégie perdante pour remporter une élection.  

Bea Bruske est la présidente du Congrès du travail du Canada. Vous pouvez la suivre sur Twitter @PresidentCLC 
*Certains des liens ne sont disponibles qu’en anglais.

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link