Les syndicats du Canada soutiennent la grève nationale argentine

24 janvier 2024

Le Congrès du travail du Canada (CTC), qui représente 3 millions de travailleurs et travailleuses dans l’ensemble du Canada, et la Confédération syndicale des Amériques (CSA), organisme régional de la Confédération syndicale internationale (CSI), tiennent à exprimer leur vive inquiétude à l’égard de la situation en Argentine.

Depuis son investiture le 10 décembre, le gouvernement du président Javier Milei a fait la promotion de plusieurs mesures qui causent de profonds préjudices à la population de l’Argentine, à ses travailleurs et travailleuses, à ses organisations et à ses mouvement sociaux.

Nous appuyons la grève national déclenchée par les fédérations syndicales argentines CGT, CTA-T et CTA-A le 24 janvier pour rejeter le décret de nécessité et d’urgence (DNU) et le projet de loi omnibus qui violent les principes du partage des pouvoirs, les principes démocratiques et le bon fonctionnement des institutions ainsi que les normes constitutionnelles.

Les mesures prévues par le DNU 70/23 qui ont un effet extrêmement négatif sur les travailleurs et travailleuses comprennent les suivantes : il impose des limites à l’exercice du droit de grève et à la tenue d’assemblées syndicales, il porte la période d’essai de 3 mois à 8 mois, il permet la déréglementation de la journée de travail et modifie la réglementation des heures supplémentaires, il facilite l’externalisation et l’intermédiation de la main-d’œuvre, il réduit les indemnités de départ, il affaiblit la loi sur les conventions collectives en réduisant son applicabilité, et il élimine les amendes pour non-inscription des emplois et non-paiement des indemnités de départ. Le projet de loi omnibus, pour sa part, modifie le Code pénal de manière à porter la criminalisation des protestations sociales à un niveau qu’elle n’avait pas atteint depuis la dictature militaire la plus récente et prévoit des mesures qui visent clairement à restreindre l’action syndicale.

Bien que les tribunaux argentins aient accueilli la requête de la CGT en publiant une mesure préventive qui paralyse la mise en œuvre de la partie du décret de nécessité et d’urgence (DNU) qui porte sur les mesures de réforme du travail, cela ne règle pas la question de façon définitive et le gouvernement de l’Argentine a annoncé à maintes reprises qu’il poursuivra et approfondira ces mesures tandis que le Congrès argentin délibère sur l’approbation du projet de loi omnibus et la définit.

Le Congrès du travail du Canada exprime, de concert avec la CSA, sa profonde désapprobation des mesures que le gouvernement a imposées à la classe travailleuse et aux syndicats et du fait qu’il crée un précédent régional en violant clairement les droits du travail, sociaux et syndicaux.

Voilà pourquoi nous demandons au gouvernement de l’Argentine de donner urgemment la priorité à un vaste et démocratique dialogue social pour analyser et définir les meilleures mesures en promouvant la participation de la population argentine.

Nous demandons aux autorités des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire de l’Argentine d’examiner toutes les mesures prévues par le DNU qui violent les droits des travailleurs et travailleuses et enfreignent les normes constitutionnelles et les normes internationales de l’Organisation internationale du Travail ratifiées par l’Argentine. Agréez, Madame l’ambassadrice, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Bea Bruske,
présidente

Lien à la lettre officielle ici.

Rafael Freire Neto,
secrétaire général

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link