Le mouvement syndical célèbre des victoires historiques – mais la lutte n’est pas finie

21 juin 2024

Bruske : Cette session parlementaire a été un triomphe historique pour le mouvement syndical – mais nous avons encore du travail à faire.

OTTAWA – Au moment où le Parlement prend congé pour l’été, les syndicats du Canada célèbrent des victoires majeures et historiques pour le mouvement syndical. Toutefois, la lutte est loin d’être finie.

Nous pouvons enfin tracer une voie vers un avenir durable avec les travailleurs et travailleuses au premier plan. En octobre dernier, les conservateurs de M. Poilievre ont freiné le projet de loi C-50 en comité pendant plus d’un mois, se livrant à rien de moins que des manigances faisant perdre du temps et des fonds publics. Aujourd’hui, les travailleurs et travailleuses peuvent célébrer le fait que la Loi sur les emplois durables a reçu la sanction royale. Cette loi historique accorde aux travailleurs et travailleuses une influence décisive sur leur avenir.

Le CTC tient à remercier le gouvernement et le NPD d’avoir fait adopter le projet de loi C‑50 par la Chambre des communes et le sénateur Hassan Yussuff d’avoir parrainé le projet de loi au Sénat. Le prochain impératif est que le gouvernement collabore avec l’industrie et les travailleurs et travailleuses pour fixer des objectifs concrets afin de créer et de protéger de bons emplois syndiqués à mesure que nous affrontons les changements climatiques ainsi qu’établir le Conseil du partenariat sur les emplois durables.

« Ce projet de loi n’aurait jamais vu le jour si des travailleurs et travailleuses d’un océan à l’autre ne l’avaient pas réclamé », déclare Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « En rassemblant les travailleurs et travailleuses, les syndicats et les entreprises, les gouvernements peuvent maintenant alimenter l’innovation, décarboniser les emplois existants pour assurer leur durabilité à long terme et créer des emplois à faibles émissions de carbone qui permettent aux travailleurs et travailleuses de faire vivre leurs familles. »

Un autre triomphe monumental pour le mouvement syndical est l’adoption du projet de loi C-58, loi anti-briseurs de grève, qui a reçu l’appui unanime des députées et députés et été approuvé par le Sénat. Après des décennies de militantisme inlassable, le Canada a enfin une loi fédérale anti-briseurs de grève. C’est crucial pour protéger les travailleurs et travailleuses et leur droit de grève. Le recours à des briseurs de grève a pour effet non seulement de compromettre ce droit mais aussi d’envenimer les conflits de travail et d’intensifier l’hostilité sur les piquets de grève.

« J’ai entendu d’innombrables histoires de travailleurs et travailleuses qui ont vécu des affrontements directs pendant des grèves menaçant leur sécurité et leurs moyens de subsistance. Cela ne doit jamais se produire. Nous sommes heureux de voir cette protection tant attendue pour les travailleurs et travailleuses qui rétablira l’équilibre à la table de négociation », ajoute madame Bruske.

Plus tôt cette semaine, la présidente du CTC Bea Bruske avec Jason MacLean, président de la Coalition canadienne de la santé et Manuel Arango, vice-président de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, ont incité les sénateurs et sénatrices à adopter le projet de loi C-64, Loi sur l’assurance-médicaments, sans amendement ou nouveau délai.

« Les Canadiennes et Canadiens pourraient accéder gratuitement à des moyens de contraception et à des médicaments contre le diabète cet été si le Sénat adoptait dès maintenant le projet de loi C-64. Les gens ont assez attendu pour accéder gratuitement à des moyens de contraception et à des médicaments et dispositifs relatifs au diabète. Notre message au Sénat est clair : adoptez ce projet de loi dès maintenant et voyez à ce que ces médicaments soient mis sans tarder à la disposition des personnes qui en ont besoin », a indiqué madame Bruske.

En prévision de la prochaine élection, les travailleurs et travailleuses transmettent d’une même voix un message clair à tous les partis : si vous voulez nos votes, vous devez respecter nos droits et apporter une vraie aide aux travailleurs et travailleuses et aux familles. Nous exigeons des mesures concrètes plutôt que des promesses creuses.

En avril dernier, des dirigeants syndicaux de tout le Canada ont donné un sérieux avertissement aux hommes et femmes politiques de tous les partis selon lequel les travailleurs et travailleuses exigeaient plus que de belles paroles d’appui.

« Les travailleurs et travailleuses obligeront les hommes et femmes politiques à rendre des comptes s’ils n’appuient pas des mesures concrètes pour défendre les droits de ceux-là et continuent à permettre aux employeurs d’avoir le gros bout du bâton », a mis en garde madame Bruske. « Tous les partis doivent s’engager à prendre des mesures concrètes qui éliminent les obstacles à l’adhésion à un syndicat ou à la création d’un syndicat et qui sévissent contre toute entreprise empêchant injustement les gens de se syndiquer. »

Syndicats du Canada : les travailleurs ont assez attendu l’adoption du projet de loi C-64, loi sur l’assurance-médicaments

18 juin 2024
Click to open the link

Des chefs syndicaux internationaux affirment leur appui aux syndicats et au peuple palestiniens

11 juin 2024
Click to open the link

Un pas de plus vers la création d’une assurance-médicaments universelle pour les Canadiens

4 juin 2024
Click to open the link

Fierté 2024 : Personne ne doit être laissé pour compte : égalité, liberté et justice pour tous

3 juin 2024
Click to open the link

À l’occasion de la Journée des travailleurs blessés, les syndicats du Canada veulent : Un travail en toute sécurité!

31 mai 2024
Click to open the link

Soutien unanime des députés pour le projet de loi anti-briseurs de grève – au tour des sénateurs maintenant

30 mai 2024
Click to open the link

Semaine nationale de l’accessibilité : la sécurité du revenu est essentielle à l’accessibilité

29 mai 2024
Click to open the link

Réduisez les taux d’intérêt et allégez le fardeau des familles canadiennes – la balle est dans votre camp, gouverneur Macklem

21 mai 2024
Click to open the link