Le Comité exécutif du CTC réaffirme son appui de l’appel de la CSI à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza

16 janvier 2024

Pendant sa réunion tenue à Ottawa la semaine dernière, le Comité exécutif du Congrès du travail du Canada a reçu une mise à jour sur l’appui par le CTC de l’appel à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza lancé par le conseil général de la Confédération syndicale internationale (CSI) en décembre. La CSI est la fédération syndicale internationale la plus grande du monde. Le Comité exécutif a voté unanimement en faveur du soutien de l’appel de la CSI à un cessez-le-feu immédiat applicable à toutes les parties et à la libération immédiate de toutes les personnes prises en otage ou détenues sans motif juridique valable dans la bande de Gaza et en Israël.

« Nous sommes extrêmement inquiets de la continuation de la violence dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et en Israël », déclare Bea Bruske, présidente du CTC. « La communauté mondiale a pour responsabilité de mettre un terme à cette guerre. C’est pourquoi les syndicats du Canada veulent un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et nous travaillons à cette fin, collaborant avec des syndicats du monde entier, y compris nos alliés syndicaux en Palestine et en Israël. »  

Madame Bruske a présenté une mise à jour sur un certain nombre d’actions de la CSI et de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qu’appuie le CTC, y compris les suivantes :

  • Relancer l’appel à un cessez-le-feu immédiat et permanent;
  • Revendiquer la libération de tous les otages et des personnes détenues sans qu’ait été suivie une procédure judiciaire conforme au droit international—et leur retour chez eux en sécurité;
  • Revendiquer le plein respect du droit humanitaire international;
  • Appeler au financement par le gouvernement du Canada du programme de réponse à trois phases de l’OIT visant à venir en aide aux travailleurs et travailleuses palestiniens;
  • Demander des contributions aux fonds d’urgence humanitaire de la bande de Gaza par l’entremise des organisations d’aide;
  • Tenir des réunions avec des personnes représentant la Histadrouth (principale confédération syndicale des travailleurs et travailleuses israéliens) pour comprendre les obstacles que doivent surmonter les syndicalistes israéliens en faveur d’une paix durable;
  • Tenir des réunions avec le secrétaire général de la Fédération générale des syndicats de Palestine pour collaborer à l’obtention d’un cessez-le-feu et aider les travailleurs et travailleuses palestiniens.

« Nous croyons fermement que c’est en appuyant les revendications des travailleurs et travailleuses de la région que nous, les syndicats du Canada, pourrons le mieux répondre à la crise et faire des pressions en vue d’une paix juste et durable », déclare madame Bruske. « Nous continuerons à nous y appliquer. »

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link