Déclaration de Bea Bruske : Les syndicats du Canada dénoncent la PM de l’Alberta qui fait de la politique sur le dos des enfants, jeunes et adultes trans et d’identités de genre diverses

2 février 2024

« La première ministre Smith de l’Alberta a récemment annoncé une panoplie de nouvelles mesures qui porteraient atteinte à l’inclusion, au bien-être et à la sécurité de la population albertaine trans et d’identités de genre diverses.

Les élus politiques sont tenus de prendre des décisions fondées sur des preuves et sur la compassion, et les mesures proposées par Smith sont exactement à l’opposé, s’appuyant plutôt sur la désinformation et mettant en danger les enfants trans et queer.

La première ministre Smith se dit « profondément préoccupée » par les enfants et les jeunes trans et d’identités de genre diverses. Mais ses propositions ne sont rien d’autre qu’une tentative cynique de violer les droits de protection de la vie privée et de la sécurité des enfants queer et trans en Alberta.

Nous assistons à une hausse de la violence transphobe légiférée, à savoir, la montée des politiques et des lois dites « droits des parents » au Canada, et nous ne pouvons le tolérer.

Les syndicats du Canada ne peuvent tolérer les tactiques de Smith qui ne règlent pas les questions réelles au détriment des jeunes 2SLGBTQI+. Nous devons donner la priorité à la santé et au bien-être des jeunes 2SLGBTQI+ en rejetant les politiques transphobes.

Cette annonce s’ajoute à une série de décisions du gouvernement Smith qui ont nui aux Albertaines et aux Albertains, et ne fait rien pour régler les véritables crises auxquelles il est confronté. Les choix du gouvernement Smith ont aggravé, par exemple, la crise de l’abordabilité et ont fait grimper l’utilisation des banques alimentaires. Au moment où Smith perd le soutien des Albertains en général et des membres du PCU en particulier, elle s’inspire d’un programme dommageable du Parti conservateur pour essayer de se faire du capital politique.

Avec l’annonce de cette semaine, Smith est maintenant le troisième premier ministre provincial conservateur à utiliser les enfants trans comme pions politiques, et nous ne pouvons le tolérer. Les syndicats du Canada ne resteront pas les bras croisés alors que la première ministre Smith et d’autres leaders conservateurs font de la politique sur le dos des communautés trans et d’identités de genre diverses. Nous continuerons d’unir les travailleuses et travailleurs partout au pays et de travailler en toute solidarité avec les défenseurs de personnes 2SLGBTQI+ pour dénoncer ces politiques discriminatoires.

Nous ne pouvons pas accepter de nos gouvernements qu’ils prennent des décisions unilatéralement afin de faire valoir leurs intérêts ou d’utiliser les enfants comme un outil politique pour détourner l’attention du fait qu’ils ne font pas face aux véritables défis auxquels sont confrontés les travailleuses et travailleurs et leurs familles – comme la crise du coût de la vie. »

Journée du chandail rose : les enfants 2SLGBTQI+ devraient être libres d’être vraiment eux-mêmes

28 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : Interdire les briseurs de grève, c’est protéger les droits des travailleurs

27 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, au sujet de l’entente entre le NPD et le Parti libéral sur l’assurance-médicaments :

26 février 2024
Click to open the link

Déclaration de Bea Bruske : les conservateurs sont positionnés contre les travailleurs

7 février 2024
Click to open the link

MHN : Les syndicats du Canada honorent le passé pour contribuer à définir l’avenir

1 février 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada marquent le 29 janvier avec un appel à l’action

29 janvier 2024
Click to open the link

Les syndicats du Canada exhortent les députés à s’occuper des travailleurs en ce début d’année

29 janvier 2024
Click to open the link